Le réseau TCL compte 5 lignes de trolleybus et 31 véhicules à traction électrique. Limoges est positionnée parmi les toutes premières agglomérations françaises dans le domaine des modes de déplacements urbains non polluants.
A ce jour le trolleybus assure la moitié des voyages et le tiers des kilomètres réalisés sur le réseau de transport public urbain.

Haut de Page 

 

 


LE RESEAU TROLLEYBUS EN CHIFFRES*

  • Kilomètres parcourus sur le réseau trolleybus : 1 461 348 (soit le tiers du nombre total de kilomètres)
  • Nombre de lignes : 5
  • Nombres de voyages : 7 441 074 (soit la moitié du nombre total de voyages)
  • Nombre de véhicules : 31
  • Nombre de kilomètres de lignes aériennes : 32,5 km (soit 130 km de fils)

* Données au 31.12.2016

 

Haut de Page


 

LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU TROLLEYBUS

Le trolleybus

Le trolleybus est un véhicule à traction électrique. Il est composé de 2 perches qui alimentent le moteur à partir du courant circulant sur la ligne aérienne. La perche côté route capte le courant du fil positif et la perche côté trottoir le courant du fil négatif. Les trolleybus sont équipés d'un moteur thermique auxiliaire pour rouler hors-tension.

 

Les lignes aériennes

Les fils caténaires alimentent les véhicules en courant de 750 volts continu. Ces fils en cuivre sont suspendus à une hauteur comprise entre 3.8 et 7 mètres. Ils sont soutenus par des fils transversaux (fixés sur les poteaux ou les façades tous les 30 mètres soutenant 120 kg de fils caténaires).
 

 

 

 

La sous-station électrique

C'est un transformateur redresseur de courant qui alimente en énergie électrique le réseau des lignes aériennes.
Quatre sous-stations installées en centre ville transforment l'énergie électrique de 15 000 ou 20 000 volts alternatif en courant 750 volts continu qui circule sur les lignes aériennes.
 

 

La conduite d'un trolleybus

Pour changer de direction sous un aiguillage, le conducteur accélère et freine simultanément afin de consommer de l'énergie pour alimenter un système composé d'une bobine électromagnétique et de deux aiguilles.
Pour aller tout droit, le conducteur freine une fraction de seconde pour mettre le véhicule hors tension.

 

Haut de Page


 

LES RECENTES EVOLUTIONS ET DERNIERS AMENAGEMENTS DU RESEAU

Depuis 1996, dans un souci de développement durable, l'Autorité Organisatrice rénove et développe le réseau trolleybus.

Depuis plus de 15 ans, les efforts pour poursuivre l'électrification des lignes ont été soutenus.

 

  • Le 11 septembre 1996, la ligne 6 Mal Juin < > La Bastide 2 est inaugurée : les quartiers de La Bastide 2 et du Val de l'Aurence sont reliés au centre-ville, par une nouvelle ligne de trolleybus.
  • Le 8 janvier 2001, la ligne 5 J. Gagnant < > Roussillon/Plaisance est désormais électrifiée sur la partie de son itinéraire situé à l'ouest de l'agglomération, au Roussillon. 
  • Le Le 5 janvier 2004, la ligne de trolleybus 5 Roussillon < > J. Gagnant est prolongée à l'ouest et devient La Cornue < > J. Gagnant, permettant aux riverains de La Cornue de bénéficier eux aussi des avantages de la traction électrique.
  • Le 4 juillet 2009, la ligne de trolleybus 4 Montjovis < > G. Pompidou est prolongée au sud et devient Montjovis < > Pôle St Lazare. 

Départ
Arrivée
Horaires de ligne

Horaires à l'arrêt